Vos questions sont entre de bonnes mains

Gorge rouge

Partager
Envoyer par email

Symptômes, causes, traitements

Homme osculté par un médecin

Avoir la gorge rouge peut avoir plusieurs origines. Il est important de savoir pourquoi l'on a ces rougeurs dans la gorge afin de pouvoir déterminer comment soigner le mal de gorge qui en découle.

  • La gorge rouge peut être à l'origine d'une angine, mais seul le médecin pourra vous prescrire le médicament adapté, selon qu'il s'agit d'une angine virale ou bactérienne, ou encore d'une angine blanche qui correspond quant à elle à une gorge rouge avec des points blancs.
  • La gorge rouge peut également s'accompagner d'une gêne ou d'une toux.

Il est important de pouvoir décrire ce que l'on ressent et de prêter attention aux diverses sensations que l'on éprouve dans la journée.

  • Un mal de gorge, une gorge rouge peuvent se soigner facilement à condition de savoir comment s'y prendre.
  • Ils sont souvent bénins, mais peuvent parfois cacher une pathologie plus grave. En cas de doute, il faut consulter sans attendre son médecin traitant.

Mal de gorge et gorge rouge : tableau récapitulatif

Pour se repérer et mieux comprendre pourquoi l'on a la gorge rouge, voici un tableau récapitulatif pour faire le point.

Mal de gorge et gorge rouge
Symptômes Causes possibles Traitements à envisager
  • Coloration rouge du fond de la gorge
  • Coloration rouge et blanche
  • Ganglions plus douloureux
  • Difficultés à avaler
  • Fatigue
  • Fièvre parfois
  • Maux de tête
  • Une inflammation de la gorge sans gravité
  • Un problème allergique
  • Possibilité d'une laryngite (une inflammation aiguë du larynx).
  • Possibilité d'une rhinopharyngite.
  • L'angine, quant à elle, peut prendre différentes formes.
    • Par exemple, l'angine bactérienne (dont la plus connue est l'angine à streptocoque) qui va nécessiter un traitement antibiotique est différente de l'angine virale ou de l'angine blanche.
    • Dans tous les cas, l'angine ne doit pas être traitée à la légère et une visite chez le médecin reste impérative pour éviter les complications.
  • Mononucléose
  • Consulter un médecin traitant qui vous prescrira des médicaments adaptés à votre cas (pastilles, collutoires, anti-inflammatoires...)
  • Consulter un allergologue en cas d'allergie.
  • Tous les cas d'angines, qu'elles soient virales ou bactériennes, nécessitent un traitement adapté que seul peut vous prescrire votre médecin, une fois le diagnostic posé.
  • De même, en cas de mononucléose, il est indispensable de consulter rapidement.
  • La gorge rouge étant souvent un symptôme d'angine, et l'angine mal soignée pouvant avoir des répercussions plus graves sur l'organisme, il est important de ne pas avoir recours à l'automédication, et consulter au plus vite un médecin.

À noter : les personnes fragilisées (enfants, femmes enceintes ou allaitantes, personnes âgées, malades ayant un traitement lourd...) devraient toujours consulter un avis médical dès les premiers symptômes.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
adel louafi

spécialiste en chirurgie esthétique et médecine esthétique à paris | chirurgien esthétique

Expert

sarah inc

comptable

Nouvel expert

mathilde thomas

laboratoire d'audition | thomas audition

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.